AURICULOTHERAPIE 

L’auriculothérapie, du grec therapeia (soigner) et du latin auricula (oreille), consiste à traiter certaines maladies en stimulant des points précis du pavillon de l’oreille.

L'Auriculothérapie est une réflexologie tégumentaire qui utilise le pavillon de l'oreille comme zone réflexe dans un but de dépistage et de correction.

Pratiquée de façon empirique depuis la nuit des temps, l'auriculothérapie a été redécouverte dans les années 50 par le Dr Paul Nogier, qui a établi une carte du pavillon de l'oreille.

Sur cette zone réflexe très riche en nerfs, il a identifié des points correspondant à chaque partie du corps et reliés à différentes zones du cerveau.

L’oreille a donc une place stratégique dans la réception et la transmission des messages qui circulent entre le cerveau et le reste de l’organisme. La thérapie considère aussi que la totalité du corps humain est représentée dans l’oreille, qui serait comme une miniature de notre corps (un foetus plus précisément).

L’auriculothérapie est une excellente technique qui peut-être utilisée seule ou en complément d’autres techniques de santé.

 Après un entretien, je vais à l’aide d’un stylet  faire le dépistage   des points sensibles dans l’oreille, je  travaillerai sur l’une ou l’autre oreille, parfois les deux, en fonction du côté où se situe la pathologie. Dans certains cas de pathologies légères, il n’est pas nécessaire de faire plus d’une seule séance et le résultat peut être i

On place une petite bille sur le point à traiter puis on la recouvre d'une pastille adhésive  ce mode de traitement s'applique chez les sujets hypersensibles. Les sparabilles ou magrains peuvent rester en place de quelques jours à quelques semaines. Le sujet stimule la bille plusieurs fois par jour ou une ASP  aiguilles semi-permanentes restent en place et tombent progressivement, rejetées lentement selon un processus cicatriciel, ce qui prolonge l’action.

L’auriculothérapie est déconseillée pour les femmes enceintes et les sujets atteints de maladies cardiaques graves. 

auriculo-500x369.jpg
i281756464718262696._szw1280h1280_.jpg

La séance de Médecine Traditionnelle Chinoise n’est pas un acte médical (aucun diagnostic n’est posé durant la séance) et ne se substitue en aucun cas à un traitement en cours ou à un suivi médical conformément à la loi du 30 avril 1946, au décret N° 60665 du 4 juillet 1960, aux articles L489 du décret du 8 octobre 1996.

Compte tenu de la loi du 30.04.1946, décret 60669 de l’article l.489 et de l’arrêté du 8.10.1996, modifié par décret n° 2000-577 du 27 Juin 2000, tous les soins et techniques proposés ne se substituent à aucun traitement médical ou de kinésithérapie et ne dispensent pas d'un diagnostic établi par votre médecin. Ils sont issus de Méthodes Traditionnelles ancestrales visant à rétablir l'équilibre du corps.